Gestion de projet web et mobile – gérer les risques

22.03 / 2015

SPÉCIFICITÉ

Gestion de projet

Méthodologie

Gestion de projet

Blog

Orage

Lorsque l'on démarre un projet, quel qu'il soit, il y a toujours des facteurs de risques que l'on identifie dès le début, des situations qui si elles se produisent peuvent mettre en péril le planning, le bon fonctionnement du produit, ou même entrainer un arrêt pur et simple du projet !

Néanmoins bien souvent, on en parle au sein de l'équipe, on se dit qu'il faudrait s'y préparer, peut être même prévenir le client... mais au final, dans la plupart des cas, l'information se perd, n'est pas remontée à la personne qu'il faut, et ce qu'une partie de l'équipe projet avait vu arrive quand même du fait d'un défaut d'information...

Je serais bien surpris si l'un de vous, amis lecteurs, me dit qu'il n'a jamais connu ce type de situation ;), n'hésitez pas à réagir en laissant des commentaires sur des situations que vous avez déjà rencontré...

Voici d'ailleurs quelques exemples tirés de ma propre expérience :

  • on a fourni des pré requis pour l'installation du site à l'hébergeur mais ceux-ci n'ont pas été respectés, du coup on se retrouve avec des problèmes de fonctionnement qu'il faut analyser et qui nous font prendre du retard sur les développements et parfois la mise en ligne,
  • le client devait fournir à une date limite des informations servant de base à la rédaction des contenus du site, mais bien sûr la date limite est dépassée, mais par contre la date de sortie du site elle ne bouge pas ;), vous imaginez bien sûr les conséquences en terme d'organisation de l'équipe projet,
  • le cas des web services bien entendu ;), côté client c'est toujours simple : #mode ironique on# les deux prestataires, celui chargé du développement du web service et celui chargé de l'utiliser, vont parfaitement collaborer, le web service va fonctionner parfaitement à la date prévue, et puis la documentation sera exhaustive et précise, pas de soucis d'informations obsolètes, de fonctionnalités HS, etc #mode ironique off#. Plus sérieusement, quand on a un web service fourni par un autre prestataire, on peut être certain qui rien ne va marcher comme on veut, bien souvent ils n'ont pas prévu de temps pour se consacrer à l'accompagnement de son intégration, et rien ne va comme prévu...

Ce type de situation on les rencontre fréquemment, du coup quoi de plus simple que de créer un document de référence dans lequel on les note et que l'on peut transmettre aux différents intervenants du projet ? Comme ça tout le monde est au courant, le client a conscience des points qui peuvent être bloquants, et on centralise ces éléments plutôt que de faire des mails d'alerte perdus dans la masse des échanges...

Chez nous on appelle ça le document de gestion des risques. Ce document est préparé au démarrage de chaque projet, pour chaque risque les informations suivantes sont présentes :

- intitulé,
- état : N/A, Actif, écarté,
- Contexte : une explication sur le cas dans lequel le risque peut se produire,
- Probabilité,
- Gravité,
- Porteur de la responsabilité,
- Impact possible,
- Stratégie d'évitement.

Ces risques sont bien sûr à soumettre et à faire valider au client au démarrage du projet, d'autres risques peuvent apparaître au fur et à mesure du déroulement du projet, l'objectif est de garder ce document à jour.

À lire aussi

Blog

Comment réussir la réalisation de son site corporate et sa communication digitale

Retour vers News & Blog